Publié le

On parle de Roger’s Mics dans Sud-Ouest

Il y a quelques jours j’ai été contacté par un journaliste qui a vu mes micros sur Facebook. Ils sont venus à deux il y a deux jours. Interview écrit, puis photos, puis enregistrement vidéo puis interview filmé. Il en sort un super article et une vidéo sur le site du journal.

Article-Sud-Ouest-20210122

Le même article sur le site

https://www.sudouest.fr/2021/01/22/des-micros-en-bois-pour-jouer-le-blues-a-l-harmonica-8318951-10414.php

Et la vidéo qui va avec

Album

Publié le

Lancement de la boutique Roger’s Mics

30 décembre 2020

La terrible année 2020 s’achève et 2021 va commencer dans le doute. Le monde des arts et de la culture est à l’arrêt, mais les idées foisonnent toujours et l’espoir d’un monde apaisé subsiste.

La passion de l’harmonica m’a amené depuis longtemps à m’intéresser à son amplification. Cette quête est celle du graal, l’impression d’avoir atteint son but n’est qu’une illusion à court terme et la quête reprend. Ce sont ainsi des dizaines de microphones qui sont passés entre mes mains.

Après pas mal de travail de recherche, d’échanges avec des harmonicistes, d’autres musiciens et des amoureux du blues, j’ai commencé à fabriquer mes propres microphones. D’abord pour tester puis pour jouer avec quelque chose d’unique.

J’ai caché des cellules dans des boîtes diverses, des lampes de poche, des boules à thé. Jusqu’au jour où je me suis mis à tourner mes propres boites en bois.

L’enthousiasme immédiat d’un ami professionnel m’a convaincu de continuer. Et c’est d’ailleurs à lui que j’ai vendu mon premier micro.

Quelques mois plus tard, et quelques micros vendus de bouche à oreille, il est temps de voir un peu plus grand.

D’où la création de la boutique Roger’s Mics.

Ce n’est qu’une étape et l’avenir nous dira où l’on va.

Aujourd’hui seuls des microphones pour harmonica sont proposés, mais déjà d’autres instrumentistes sont intéressés par le concept.